Marie a peur / Thierry Müller / Cesep / mars 2015

Marie: “On doit puer la misère pour avoir droit au Revenu d’intégration ?”

Dès janvier 2015, plus de 20 000 personnes, majoritairement des femmes, sont exclues de leur droit aux allocations d’insertion. Marie en est . Elle ne comprend pas ce qui lui arrive.  Mère de famille, elle témoigne de son parcours, parsemé de coups et blessures donnés par la vie et de coups de tête donnés aux vitres incassables d’une bureaucratie sans état d’âme. Elle perd ses droits et pourtant, c’est pas faute d’avoir bossé si elle en est arrivée là…

lire ici , publié dans la revue Secouez-vous les Idées, n°101, 2e trimestre 2015.

Extrait :

J’ai rencontré Marie, 39 ans, une bien belle personne comme on dit, et qui, à bien des égards, s’est révélée emblématique de la situation, du comportement et du parcours de nombre de celles qui sont exclues actuellement du droit aux allocations d’insertion.

D’abord par la philosophie avec laquelle elle prend la situation potentiellement désastreuse et tout à fait stressante à laquelle elle doit pourtant faire face. Elle est révoltée par ce qui lui arrive, « Je trouve vraiment ça dégueulasse » dit-elle, ce sont ses mots ; d’ailleurs ce matin, elle s’est fâchée sur l’assistante sociale du CPAS « qui veut tout savoir et exige des papiers et des papiers » et fouille dans sa vie privée, son passé, ses petits héritages et pourquoi elle vit dans un appartement avec une si belle cuisine. « On doit puer la misère pour avoir droit au Revenu d’intégration ? » demande-t-elle. Elle qui n’a pourtant rien fait pour en arriver là.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail