Namur: Non à l’interdiction de la mendicité

La majorité communale, MR-CDH, à l’exception d’Ecolo, a approuvé une réglementation interdisant la mendicité à Namur. Dès lors, des acteurs de terrain et des personnes vivant à la rue, ont décidé d’occuper l’espace public jusqu’au retrait de cette mesure. La police les y a délogés de force ce samedi passé.

https://www.rtbf.be/info/regions/namur/detail_namur-intervention-musclee-de-la-police-pour-deloger-des-sdf?id=9655293

Des débats houleux ont secoué la ville de Namur dernièrement, surtout au conseil communal, à propos de la restriction de la mendicité. Ecolo, qui fait pourtant partie de la majorité, a décidé de voter contre cette mesure.

L’argument principal de la majorité est un argument bien faible, puisqu’il s’agirait de “lutter contre les réseaux organisés”. Or, il s’agit bien ici de pénaliser toutes  personnes qui mendieraient dans la rue, quelle qu’en soit la raison. Aucune mesure n’est réellement prise contre ces réseaux ultras minoritaires et ne fait que déplacer le problème et en tout cas, ne résout en rien la traite des êtres humains.

La ville préfère ainsi cacher la pauvreté de sa ville, durant l’été du moins, une pauvreté qu’elle n’arrive sans aucun doute plus à contenir.

L’association des commerçants à l’origine de la plainte se rétracte

La majorité communale se justifie également d’avoir reçu plusieurs plaintes dont celle de l’association des commerçants. Ces derniers estiment néanmoins que ce n’est pas forcément la bonne mesure à adopter et certains d’entre-eux ont même été aperçus vendredi dernier, au rassemblement-débat sur cette mesure, organisé par les citoyens.

La bourgmestre Anne Marzin ne supporte pas l’occupation publique

Ce vendredi soir, en effet, un rassemblement-débat avait été organisé, Place d’armes, pour inviter les namurois à débattre de cette mesure. Des conseillers communaux et échevins y étaient présents mais n’ont pas voulu s’exprimer.
Beaucoup de sans-abris et personnes précarisées ont activement participé au débat en expliquant leur situation. 90% du temps de parole l’ont été par les principaux concernés.

Mobilisation contre la chasse aux SDF à Namur

Publiée par Assoc de Défense des Allocataires Sociaux – ADAS sur vendredi 7 juillet 2017

Malgré la promesse d’une rencontre avec l’échevin de la cohésion sociale, l’action s’est prolongée par une occupation pacifique de l’espace publique . Celle-ci a duré toute la nuit avec des tentes, jusqu’à samedi après midi où la police a délogé le campement de force.

Ce campement ne dérangeait manifestement que les autorités, puisque beaucoup de personnes présentent sur place ont été choquées de voir une telle violence policière.

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170708_01028487/namur-evacuation-tres-musclee-des-mendiants?utm_campaign=Echobox&utm_medium=SocialALLFB&utm_source=Facebook

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail