Marché du Travail / Cédric Leterme / PhiloCité® / juin 2017

Une analyse de Cédric Leterme, publiée par PhiloCité®, où il revient sur l’origine et les enjeux qui sont derrière la notion même de “marché du travail”, notion qui connaît un retour en force depuis une trentaine d’années dans le discours de l’Organisation internationale du Travail.
“Pour qu’un « marché du travail » existe, il faut d’une part qu’il existe une marchandise « travail » à échanger et de l’autre que des individus soient prêts à l’échanger. Cela semble couler de source aujourd’hui, mais c’est loin d’avoir toujours été le cas. D’abord parce que la notion même de « travail » est une invention relativement récente. En effet, si de tout temps l’homme a produit (des objets, de
la nourriture, de l’art, etc.), il n’a que très rarement réuni toutes ces productions sous une catégorie unique de « travail » entendue comme activité de production indépendante de ses réalisations
concrètes. Cette évolution décisive intervient en réalité en Europe à partir de la fin du Moyen-Âge pour finir par s’imposer dans les sociétés modernes où elle fut l’une des conditions d’émergence du
capitalisme.”
Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail