La Gueule de l’Emploi, Didier Cros (F), 2011, Zadig production et Infra Rouge

Dix commerciaux en quête de travail. Convoqués pour une session de recrutement collectif pour une grande compagnie d’assurance, GAN, avec un cabinet de recrutement parisien, RST Conseil, ils ont deux jours pour se distinguer les uns des autres et espérer décrocher un emploi. À la fois évaluation de compétences et entreprise de déstabilisation, l’entretien d’embauche se révèle être  une véritable épreuve, les questions ne sont jamais hasardeuses et les réponses sont toujours formatées. Les recruteurs tendent des pièges, et les candidats tentent de les éviter. Jeux de rôles, tests d’aptitude, mise en compétition collective, provocations, rien n’est épargné à ceux qui cherchent de quoi vivre. Les règles du jeu sont connues de tous.

Mais, qu’attend-on de vous exactement lorsque l’on vous met ainsi en situation de stress et de pression ? Que cherche t-on au juste en voulant savoir si vous êtes dynamique et enthousiaste ? Votre faculté d’adaptation ou votre capacité de soumission ?

Un film choc sur le monde du travail, qui,  à sa sortie sur France 2 en octobre 2011, déclencha une véritable polémique dans plusieurs journaux1 en raison des méthodes de recrutement brutales et humiliantes qui y sont exposées: Le Monde.fr/07/10/2011: la-gueule-de-lemploi-un-document-choc-sur-le-recrutement/
ou Telerama.fr/28/10/2011/polemiques-en-cascade-autour-de-la-gueule-de-l-emploi

Même si le style, les images, le rythme peuvent laisser penser que l’on a affaire ici à une fiction,  et bien ce n’est pas une fiction, ni un jeu, c’est le monde réel.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Mail