Accueil

Parce que nous sommes du côté de la vie

Parce que nous ne voulons pas
d’une dégressivité qui affame,

Parce que nous ne voulons plus
d’une activation qui humilie,

Parce que nous ne voulons plus
de formations qui infantilisent,

Parce que nous ne voulons plus
d’emplois qui détruisent
au lieu de créer,

Parce que nous ne voulons pas
d’allocations limitées dans le temps
pour mieux nous asservir,

Parce que nous valons mieux que ça,
Parce que nous sommes du côté de la vie…

Parce que nous voulons nous libérer
des dispositifs disciplinaires
qui enferment nos existences
dans des univers
sans imaginaire,
sans partage…
et sans poésie.

Parce que nous ne voulons pas
être réduits à l’état d’entreprises
ou pire de marchandises
qui entrent, sans sommation,
en concurrence prédatrice
avec nos frères humains,
pour produire des dividendes
et de la junk consommation.

Parce que nous voulons prendre part,
juste notre juste part,
à la production de biens et de services
nécessaires à la vie décente de tous
et respectueuse du vivant
qui nous entoure
et nous fait vivre lui
sans rien demander en retour.

Parce que le reste du temps,
nous voulons prendre soin de nos proches,
apprendre et échanger nos savoirs,
goûter ce qui est délicieux,
nous serrer corps contre corps,
créer ce qui est beau
et qui réchauffe lorsque le temps est au gel,
et ce qui refroidit lorsque le temps est à la canicule.

Parce que nous voulons prendre le temps
de vivre avec le temps,
avec notre temps,
pas celui qui nous est compté,
comptabilisé
en billets de banque,
mais celui du baiser qui dure,
celui de l’acte qui ne sert à rien,
celui de la palabre
qui dit la communauté…

Parce que nous valons mieux que ça,
Parce que nous sommes du côté de la vie…

Nous résistons.

Facebook 3 Twitter 0 Google+ 0 Mail

Laisser un commentaire